www.faune-anjou.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Nos partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes en temps réel
       - 
Rollier d'Europe 2022
       - 
Gobemouche noir 2022
       - 
Gobemouche gris 2022
       - 
Pie-grièche écorcheur 2022
       - 
Cisticole des joncs 2022
       - 
Phragmite des joncs 2022
       - 
Rousserolle effarvatte 2022
       - 
Élanion blanc 2022
       - 
Échasse blanche 2022
       - 
Avocette élégante 2022
       - 
Castor d'Eurasie 20-22
       - 
Loutre d'Europe 20-22
       - 
Vipère aspic 20-22
       - 
Vipère péliade 20-22
       - 
Salamandre tachetée 2022
       - 
Brun des pélargoniums 2022
       - 
Brun des pélargoniums 20-21
       - 
Sphinx tête de mort 2022
       - 
Sphinx tête de mort 20-21
       - 
Ascalaphe ambré 20-22
       - 
Limace léopard 20-22
       - 
Elégante striée 20-22
       - 
Escargot de Bourgogne 20-22
 - 
Galeries photos & sons
Informations
 - 
Toutes les actualités
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles et des codes atlas
    - 
Foire aux questions (FAQ)
  Statistiques d'utilisation
Atlas faune en Maine-et-Loire
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
de Maine-et-Loire
 - 
Les espèces de votre commune et les communes de votre espèce
 - 
Atlas tous taxons
Enquêtes en cours
Site LPO Anjou
 - 
Site LPO Anjou
Comité d'homologation départemental
 - 
Homologations non publiées
(2017-2022)
 - 
Liste des espèces à homologuer
 - 
Présentation CHD 49
 - 
Homologations publiées
(1995-2019)
 - 
Comité d'homologation national (CHN)
Publications
Synthèses
 - 
Synthèses trimestrielles
 - 
Téléchargements
 - 
Dates d'arrivée des migrateurs prénuptiaux
  Liste des oiseaux de Maine-et-Loire
 - 
Page test
 - 
Données de baguage en Maine-et-Loire
 - 
Liste des oiseaux de France
 - 
Liste des oiseaux
ouest-paléarctiques
 - 
Liste IOC oiseaux du monde
Bases voisines
(Visionature et autres)
Code de déontologie
Faune-Anjou
Listes de discussion
Les liens

Toutes les actualités
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 410
 
mardi 4 octobre 2022
Oiseaux
Bilan du suivi des oiseaux d'eau hivernants de janvier 2022 et webinaire de restitution

L’état des populations d’oiseaux d’eau hivernant en France vient d’être actualisé avec les données du comptage Wetlands de janvier 2022 :

Synthèse Wetlands 2022

Synthèse Wetlands 2022 : fiches espèces

Synthèse Wetlands 2022 : Limicoles côtiers

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-anjou.org/userfiles/actus/CouvertureWI2022-5284_2.jpg

À cette occasion, la LPO/BirdLife France organise un webinaire grand public pour vous présenter le protocole et l’organisation de ce suivi historique de l’avifaune, pour vous aider à interpréter les différents résultats présentés dans le bilan et à comprendre l’utilité de ce dispositif pour la recherche et la conservation des espèces hivernantes d’oiseaux d’eau à différentes échelles.

Pour découvrir le programme du webinaire et vous inscrire, cliquez << ici >>

posté par Alain Fossé (admin)
 
mercredi 28 septembre 2022
Problème de synchronisation avec NaturaList (résolu ?)

Certains s’en sont aperçu, depuis le 21 septembre certaines données saisies dans NaturaList ne redescendent pas dans Faune-Anjou mais seulement dans Faune-France*.

Ce défaut n'est pas lié au système VisioNature, mais à une mise à jour défaillante des serveurs d’Amazon, qui semble affecter la plupart de leurs clients à travers le monde.

L’équipe de Biolovision concentre actuellement tous ses efforts pour résoudre ce problème et trouver un contournement à cette défaillance.

Les données non intégrées sont temporairement stockées sur des serveurs de sauvegarde et seront réinjectées dans les bases dès résolution de cette difficulté passagère.

Nous nous excusons pour la gène occasionnée et vous tiendrons informés dès que la situation évolue.

Pour votre information, nouveau message de Biolovision (28.9, après-midi) :

« J'ai fait un correctif qui semble fonctionner. La synchronisation des données est à nouveau opérationnelle, mais je n'ai pas encore restauré les données "lost in translation".

Le problème est que les données voyagent à partir de différentes bases (par exemple : data.biolovision.net  faune-france.org  faune-aquitaine.org. La réplication peut aller jusqu’à 4 portails.

Or, le problème concerne justement ces "liens de transfert", et les problèmes peuvent impacter n'importe quelle étape de lien. Nous devons écrire un script pour restaurer les données pour chaque niveau, un par un.

Il faudra probablement plusieurs jours jusqu'au milieu de la semaine prochaine pour que tout soit rétabli.»

*Après synchro, les données saisies dans l'appli vont (1) sur data.biolovision.net (même id/mdp que Faune-France), ensuite, les données situées en métropole vont (2) sur faune-france.org et enfin (3), s’il existe un site local, ces mêmes données sont envoyées vers ce site.

posté par Alain Fossé (admin)
 
lundi 26 septembre 2022
Participer aux protocoles de suivi nationaux

Devenir une sentinelle de la biodiversité

Le réseau régional LPO souhaite développer dans les années à venir des indicateurs de l’évolution de la faune vertébrée. À l’instar du STOC EPS pour les oiseaux, qui s’avère être un outil extrêmement robuste pour apprécier les tendances d’évolution, il existe divers protocoles nationaux portant sur d’autres groupes taxinomiques. Actuellement ces protocoles ne sont pas assez largement répandus sur notre territoire pour être exploitables.

Nous souhaitons donc cet automne former des volontaires pour la mise en œuvre de ces protocoles dès l’année prochaine. Ces suivis seront réalisés soit sur des fermes volontaires de notre réseau de paysans locaux, soit sur des sites privés où vous avez accès. L’idée est de former des personnes qui souhaitent s’engager sur le long terme pour réaliser annuellement un ou plusieurs protocoles par site.

Trois temps forts sont donc programmés en octobre :

  • Formation aux protocoles PopAmphibien et PopReptile : samedi 8 octobre, 9 h-12 h, à Bécon-les-Granits. Renseignements et inscription : Édouard Beslot.
  • Formation au protocole Vigie-Chiro(ptère) : mercredi 12 octobre, 9 h 30-12 h 30, à Blaison-Saint-Sulpice. Renseignements et inscription : Camille Gaudin.
  • Formation EPOC (Estimation des populations d’oiseaux communs) : samedi 15 octobre, 9 h 30-12 h, à Angers (local LPO Anjou). Renseignements et inscription : Édouard Beslot.

Vous aimez les reptiles, vous préférez les amphibiens ou les chauves-souris, vous êtes ornithologue à l’ouïe fine… Il y en a pour tous les goûts ! Ces formations ne s’adressent pas nécessairement à des débutants, sans pour autant devoir être un expert, elles nécessitent un minimum de connaissances.

Les formations comportent deux volets : un technique, présentation de la méthode, des espèces... et un pratique, application sur le terrain.

Merci de réserver auprès des responsables des formations. Attention, nombre limité de places !  La formation sur les chauves-souris est déjà quasi pleine…

posté par Édouard Beslot
 
lundi 19 septembre 2022
Oiseaux
Numéro 17 du Crex, bulletin scientifique de la LPO Anjou

Numéro 17 du Crex, bulletin scientifique de la LPO Anjou (pdf à partir de notre page Faune-Anjou)

 

Sylvain Courant & Sylvie Desgranges. — Bilan du suivi de l’avifaune nicheuse patrimoniale des plaines agricoles de Montreuil-Bellay entre 2005 et 2017. p. 3-43.

Cette synthèse fournit un état des lieux de l’avifaune nicheuse de la champagne de Montreuil-Bellay en se basant sur les résultats des suivis de terrain menés par la LPO Anjou de 2005 à 2017. L’investissement important fourni par le réseau d’observateurs permet d’évaluer la répartition, la phénologie de reproduction et les effectifs des principales espèces emblématiques (Outarde canepetière Tetrax tetrax, Œdicnème criard Burhinus oedicnemus, Courlis cendré Numenius arquata, Busard cendré Circus pygargus et autres espèces patrimoniales sensibles) de ces plaines agricoles steppiques intégrées en 2008 dans le réseau Natura 2000. Les indicateurs qui permettent de cerner la démographie de l’Outarde canepetière (nombre de mâles, de femelles, taille et composition des regroupements postnuptiaux…) à l’échelle du site semblent indiquer une stabilisation des effectifs nicheurs depuis le début des années 2000 aux alentours de 2025 mâles chanteurs, et une baisse sensible au cours des dernières années de suivi malgré l’adhésion de la profession agricole aux mesures agro-environnementales (MAE) déployées sur la ZPS. Le maintien de vastes surfaces en herbe sur le site paraît toutefois bénéficier à un large cortège d’oiseaux nicheurs, en particulier à l’Œdicnème criard et au Courlis cendré pour qui la champagne de Méron demeure un bastion important à l’échelle régionale. D’une manière générale, le contexte agricole local a été marqué ces vingt dernières années par plusieurs événements concomitants : d’un côté la progression des couverts sous contrat et le maintien d’un reliquat d’élevage extensif, et de l’autre la simplification des assolements et l’intensification galopante de la production agricole. Ce travail met également en évidence les principaux facteurs de risques auxquels ces espèces restent actuellement soumises sur le site Natura 2000 : aléas des politiques agricoles, urbanisation, trafic routier, dérangements… La stratégie de sauvegarde de l’outarde et de l’écosystème associé reste très dépendante du principe actuel de rémunération des MAE, et il conviendrait désormais de favoriser l’émergence de pratiques agricoles plus durables, davantage soutenues par les acteurs locaux, afin de restaurer et d’entretenir une véritable mosaïque agricole bénéfique à l’outarde comme à toute la faune et la  flore des plaines cultivées.

Gilles Mourgaud & Manon Simonneau. — Suivi par le baguage de la migration postnuptiale des fauvettes paludicoles et autres passereaux, sur la période 2010-2018, sur la station des Basses Vallées Angevines (Maine-et-Loire). p. 45-91.

Les bagueurs angevins réalisent depuis 2010 un suivi annuel par le baguage des fauvettes paludicoles au sein des Basses Vallées Angevines (Maine-et-Loire). Cet article dresse le bilan des captures réalisées sur la période 2010-2018, bilan qui se monte à 19 577 captures pour 61 espèces. Il met particulièrement en avant les résultats obtenus pour sept espèces paludicoles et prairiales ciblées par le protocole. Il contribue à montrer l’importance du site comme escale migratoire au sein des grandes zones humides de l’ouest de la France.

Gilles Mourgaud. — Espèces rares et occasionnelles capturées sur la station de baguage de Noyant, Soulaire-et-Bourg et dans les Basses Vallées Angevines (Maine-et-Loire) de 1990 à 2020. p. 93-97.

posté par Alain Fossé (admin)
 
vendredi 16 septembre 2022
23 septembre : Rendez-vous naturalistes de Maine-et-Loire

Rendez-vous naturalistes !

Après plusieurs années d’arrêt, nous souhaitons relancer une commission faune avec les naturalistes intéressés.

Celle-ci se tiendra le vendredi 23 septembre 2022 à la LPO (ou au CEFRAS) à 20 h 30.

Cette commission traitera de l’avifaune, mais pas seulement, vus les nombreux groupes traités sur Faune-Anjou.
Nous débattrons de nombreux sujets : enquêtes, suivis d’espèces sensibles et suivis ciblés, fonctionnement de la base et valorisation des données, chroniques saisonnières, formations identification et protocoles, rôle de la validation des données et CHD, publications…
Nous déciderons en septembre de la périodicité de cette réunion, mensuelle, trimestrielle… 

Vous êtes motivés, anciens comme nouveaux naturalistes, alors rejoignez-nous le 23 septembre !

Ordre du jour en pièce jointe.

Contact : Gilles Mourgaud ou Jean Pelé

Document à télécharger :  Ordre_du_jour_20220923
posté par Alain Fossé (admin)
 
mardi 30 août 2022
Oiseaux
FAQ grippe aviaire

En raison des crises de grippe aviaire à répétition et des abattages massifs d’oiseaux d’élevage, tout oiseau sauvage trouvé mort est aujourd’hui suspecté d’être porteur du virus responsable. Afin de renseigner au mieux le public, la LPO répond, sur cette page, aux questions les plus fréquemment posées sur cette maladie des oiseaux.

Pour le département de Maine-et-Loire, les signalements* doivent être transmis au service départemental de l'Office français de la biodiversité (OFB)15 bis, rue Dupetit-Thouars, 49047 Angers Cedex 1, 02 41 47 29 82, sd49@ofb.gouv.fr.

*plus de 3 oiseaux morts, ou un seul s'il s'agit du Cygne tuberculé, des canards, oies, poules d'eau, foulques, mouettes et goélands.

posté par Alain Fossé (admin)
 
lundi 29 août 2022
100 millions de bonnes raisons d’explorer Faune-France

Nés à l’initiative des associations de protection de la nature il y a près de 15 ans, les premiers portails de science participative régionaux ont permis de démultiplier l’implication bénévole en faveur de la connaissance et la préservation de la biodiversité.

En 2017, la démarche Faune-France a fédéré ces initiatives locales dans une approche nationale, qui couvre désormais métropole et outremer, et mobilise plus 140 000 observateurs autour d’un ambitieux projet d’inventaire, de cartographie et de dénombrement des espèces animales françaises. De nombreux outils pour favoriser la collecte des données ont été développés, dont l’appli mobile NaturaList, qui permet d’enregistrer ses observations ou de contribuer aux enquêtes nationales directement sur le terrain.

Le portail Faune-France permet aujourd’hui d’explorer plus de 100 millions d’observations et une galerie riche de plus 4 millions de photographies et d’enregistrements sonores. Toutes ces informations sont vérifiées par un réseau de 1 200 spécialistes, qui garantissent la robustesse des identifications proposées et accompagnent les observateurs dans leurs démarches d’inventaire.

Au-delà des restitutions proposées sur Faune-France, cartes, graphiques de présence, synthèses d’enquêtes… les données collectées contribuent quotidiennement à la préservation de la biodiversité aux plans régional, national et européen. Elles renforcent l’expertise unique du monde associatif en matière de connaissance de la nature et favorisent la mise en place d’actions de protection concrètes et efficaces.

Faune-France contribue par ailleurs aux politiques environnementales publiques et à leur évaluation. Elle encourage aussi la recherche en mettant à disposition un jeu de données robuste et sans équivalent.

Les chiffres clés :

  • un portail national et près de 40 portails animés par les acteurs locaux en métropole et en outremer (Faune-Anjou, Faune-Bretagne, Faune-PACA, Faune-Guyane… v. page) ;
  • 160 000 inscrits ;
  • 1,7 million d’heures bénévoles consacrées à la collecte et la validation des observations (1 100 ETP) ;
  • 110 millions d’observations collectées sur près de 30 groupes faunistiques.

Que tous ceux qui contribuent à cette belle aventure, observateurs, validateurs, administrateurs, partenaires associatifs, ainsi que toute l'équipe de Biolovision, soient ici chaleureusement remerciés.

[Télécharger la plaquette Faune-France]

Philippe Jourde

posté par Alain Fossé (admin)
 
mercredi 24 août 2022
Rencontres des naturalistes et gestionnaires d’espaces naturels des Pays de la Loire

La Coordination régionale LPO Pays de la Loire et le Conservatoire d’espaces naturels Pays de la Loire organisent chaque année les Rencontres des naturalistes et gestionnaires d’espaces naturels des Pays de la Loire.

Pour la cinquième édition, les rencontres reviennent enfin en 2022 !

Elles auront lieu du jeudi 17 au samedi 19 novembre 2022 au lycée agricole La Germinière de Rouillon, près du Mans (72).

Retenez déjà les dates !

Comme pour les précédentes éditions, un appel à communications est lancé. Les propositions de communication, dont le format peut être variable, peuvent être en lien avec la thématique de cette édition 2022 (« La nature est dans le pré - # Saison 2 ») ou bien porter sur tout autre sujet en lien avec le développement de la connaissance naturaliste dans les Pays de la Loire.

Nous étudierons vos propositions de communication, que vous pouvez nous adresser jusqu'au 30 août 2022.

Toutes les informations sur l'appel à communication des Rencontres des naturalistes et gestionnaires d'espaces naturels des Pays de la Loire 2022 :

Pour l'équipe organisatrice de la Coordination régionale LPO et du Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire,

Benoît Marchadour
Coordination régionale LPO Pays de la Loire
35, rue de la Barre, 49000 Angers
02 41 44 44 22
06 48 35 83 78
posté par Édouard Beslot
 
lundi 1 août 2022
Séminaire Éolien et Biodiversité (17-18.11.21)
Séminaire Éolien et Biodiversité
Les actes du séminaire Éolien et Biodiversité, qui sest tenu à Paris les 17 et 18 novembre 2021, viennent dêtre publiés. Les vidéos et diaporamas des conférences figurent au début de chaque article.
Cette quatrième édition a rassemblé plus de 800 personnes – acteurs de l’éolien, chercheurs, naturalistes et services de l’État – lors de deux journées d’exposés et d’échanges consacrées aux milieux terrestres et marins.

Ce fut l’occasion d’établir un état des lieux du développement éolien et du cadre réglementaire auquel il est soumis en matière de protection de la biodiversité, mais aussi de faire le point sur lincidence des parcs éoliens, les moyens de la mesurer et de latténuer, dans le but de concilier les objectifs de développement des énergies renouvelables avec les impératifs de préservation de la biodiversité.

Philippe Jourde

posté par Alain Fossé (admin)
 
lundi 1 août 2022
Oiseaux
Destruction des Grands Cormorans : l’État en net progrès.

En restreignant les conditions d’obtention de dérogations pour tuer cette espèce normalement protégée, le gouvernement semble avoir partiellement entendu les scientifiques et les associations de protection de la nature. Il reste toutefois du chemin à parcourir…

La suite sur la page de la LPO France.

posté par Alain Fossé (admin)
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 410

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Anjou
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2022