www.faune-anjou.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Nos partenaires
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes en temps réel
       - 
Hibou moyen-duc 15-17
       - 
Chevêche d'Athéna 15-17
       - 
Chouette hulotte 15-17
       - 
Effraie des clochers 15-17
       - 
Fauvette pitchou 15-17
       - 
Barge à queue noire 2017
       - 
Râle des genêts 2017
       - 
Écureuil roux 16-17
       - 
Muscardin 16-17
       - 
Lézard des murailles 16-17
       - 
Lézard vert occidental 16-17
       - 
Crapaud commun ou épineux 16-17
       - 
Grenouille agile 16-17
       - 
Triton crêté 16-17
       - 
Triton marbré 16-17
       - 
Pélodyte ponctué 16-17
       - 
Salamandre tachetée 16-17
       - 
Xénope lisse 15-17
       - 
Anax napolitain 2017
       - 
Anax napolitain 15-17
       - 
Rosalie des Alpes 15-17
       - 
Lucane cerf-volant 15-17
       - 
Ver luisant 15-17
       - 
Phasme gaulois 15-17
       - 
Mante religieuse 14-17
       - 
Grand Paon de nuit 15-17
       - 
Petit Paon de nuit 15-17
       - 
Ascalaphe ambré 15-17
       - 
Ascalaphe ambré 2017
 - 
Galeries photos
Informations
 - 
Toutes les actualités
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Qui fait quoi ?
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles et des codes atlas
    - 
Foire aux questions (FAQ)
  Statistiques d'utilisation
Atlas faune en Maine-et-Loire
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs de Maine-et-Loire
 - 
Les espèces de votre commune/les communes de votre espèce
 - 
Atlas tous taxons
Comité d'homologation départemental
Publications
Enquêtes en cours
Bases voisines
Synthèses
Code de déontologie Faune-Anjou
Listes de discussion
Les liens

Toutes les actualités
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 267
 
lundi 4 septembre 2017
Mammifères
Lérot, où es-tu ?

Avec la météo bien automnale des derniers jours arrive aussi l'une des périodes les plus propices à l'observation du Lérot et à la récolte de témoignages le concernant.

En effet, ce petit rongeur a l'habitude de profiter de ce moment pour constituer ses réserves en prévisions de longs mois d'hibernation. Pour ce faire, il se gave de fruits de toutes sortes : fruits juteux et sucrés (pommes, raisins, mûres…) ou fruits secs (noix et noisettes). C'est à cette occasion qu'il se rapproche souvent des maisons où les réserves sont stockées et les arbres fruitiers proches… Et comme il aime y faire aussi son abri d'hibernation, souvent il n'y passe pas inaperçu soit par les « marques » sur les fruits à la cave (qu'il a l'habitude de goûter…) soit par les bruits aigus qu'il produit de nuit au-dessus de la chambre à coucher. En réaction, il est souvent victime soit des chats de la maison, soit des « pièges à rat » installés à son intention : les cadavres sont alors retrouvés par les propriétaires, qui pensent d'ailleurs souvent avoir affaire à des Loirs (très proche cousin).

Dans le cadre de l'Atlas des mammifères de Maine-et-Loire porté par les Naturalistes Angevins, l'un des objectifs est d'arriver à voir si la répartition de l'espèce a évolué depuis 1991 (1er atlas départemental). Les régions voisines (Bretagne « historique » en particulier, v. Atlas du GMB, 2015) soupçonnent un déclin, d’ailleurs avéré au niveau européen. À ce jour, la carte de répartition actuelle << ici >> permet difficilement d'interpréter son évolution en Anjou. Et avec seulement 3 nouvelles mailles pour 4 données en 2017 (à fin juin), ça n'avance pas très vite… Toute donnée est donc précieuse :un modèle de prospectus à photocopier est disponible sur demande. Et un petit exercice facile pour chacun : l'espèce est-elle notée sur votre maille ? Sinon, questionnez vos voisins, collègues, agriculteur du coin, « amapiens », etc.

Ce que l'on sait aujourd'hui, c'est qu'avec plus de pelotes analysées, l'espèce est nettement moins présente (15 cas entre 2008 et 2017 contre 26 avant 1991, source : Faune Anjou). Il faut souligner que la méthode n'est pas optimale détecter l'espèce… De même, on voit un nombre de mailles positives comparables entre l'actuelle période atlas (120) et la précédente (113) : mais avec l'effort de prospection actuel ne devrait-il pas en être différemment ? On constate aussi que l'espèce (enfin le groupe Loir/Lérot) est de moins en moins connue des gens que l'on rencontre en prospection (agriculteurs, ruraux, etc). Cela est-il un signe de régression ?

Quant au Loir, des prospections ciblées seront bientôt organisées pour tenter de savoir si l'espèce existe encore en Maine-et-Loire… À suivre, même si nous restons preneurs de témoignages voire de photos ou d'enregistrements sonores !

 

Benjamin Même-Lafond, pour les Naturalistes Angevins

posté par Édouard Beslot
 
mercredi 12 juillet 2017
Amphibiens
Un champignon menace les Salamandres européennes !
posté par Benoît Marchadour
 
mardi 13 juin 2017
Pour en savoir plus sur les invertébrés...
posté par Édouard Beslot
 
lundi 12 juin 2017
Oiseaux
Parution du Crex, no 14
posté par Alain Fossé (admin)
 
lundi 22 mai 2017
Amphibiens
Le Xénope lisse... Espèce exotique envahissante (EEE)
posté par Édouard Beslot
 
lundi 22 mai 2017
Oiseaux
Comptage oiseaux des jardins... c'est ce week-end !
posté par Édouard Beslot
 
lundi 24 avril 2017
Chauves-souris
Réseau chiroptères 49
posté par Édouard Beslot
 
jeudi 20 avril 2017
Oiseaux
EPOC…
posté par Édouard Beslot
 
mercredi 15 mars 2017
Oiseaux
Suivi des oiseaux communs par points d'écoute…
posté par Édouard Beslot
 
mercredi 8 mars 2017
Amphibiens
Atlas herpétologique des Pays de la Loire
posté par Édouard Beslot
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 267

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Anjou
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017